[ TRAD ]

La Confédération Des Marchands
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Les Annales de la Guilde.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kat
Admin
avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Les Annales de la Guilde.   Mer 20 Juin - 22:11

Ici doit être consignée l'histoire de la guilde, d'avant sa création jusqu'à présent. Retracez votre entrèe dans la guilde (quel moment, qui vous a invité, pourquoi, comment vous vous y sentez, ce que vous y faites, avez fait, les gens que vous y avez rencontré,...). Pour les vrais de vrais, consignez en RP, c'est classe. Les annales se composeront d'un récit commun retracant notre histoire, d'une généalogie (qui arrive quand et pourquoi, qui est là depuis quand, qui nous a quitté,...) et de récits anecdotiques se composant d'un bout de votre histoire. Je compte sur vous. Quand il y aura un peu de matière, je commencerai les annales. Pour plus de précisions, direction le site: http://guildetrad.free.fr/annales/annales.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalya
Admin
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 30
Localisation : Herblay, Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Jeu 21 Juin - 14:59

Puisqu'il faut se lancer, lancons nous Wink
J'ouvre le bal meme si l'ecriture n'est pas un de mes talents et que j'ai peu de tps car je suis au taff^^

Enjoy'

Sombre! On dirait un nom inventé pour elle, quand elle danse et qu'elle met son corp à jour telle, un oiseau qui étend ses ailes pour s'envoler (Fin du délire notre dame de paris sorry)


Nathalya est née en Tyrie il y a seulement quelques semaines, n'etant pas exploratrice dans l'âme, elle débuta son apprentissage en soudoyant de pauvres rodeurs misérables pour qu'ils la prennent dans leurs caravanes et la conduise aussi vite que possible dans le désert. Là, elle choisit sa vocation, le pouvoir de lancer de nombreuses et puissantes malédictions. Recouvrant l'ensemble de son groupe d'un esprit malveillant, couvert d'un lien parasitaire pour empecher les suppressions de malédictions intempestives. Là, fût révélée son côté sombre.
Dans le désert arride de Tyrie, les problèmes commencerent, n'ayant plus d'argent il faudrait se débrouiller seul. Mais Nath, n'était pas seule, elle retrouva quelqu'un dont on lui avait beaucoup parler en des temps plus clément, un Rodeur du nom de Mat Averam de la Confédération des Marchands, guilde qu'avait rejoint sa cousine Nathalya de Kurast quelques temps auparavant. Sombre le séduisit et il l'emmena dans les coins les plus retranchés du desert, Nath venait d'atteindre son level 7 quand Mat lui fit parcourir les missions coopératives en moins de temps qu'il en faut pour regarder Babel (?Surprised).

Vint ensuite un autre problème, réaliser mn ascension. Heuresement, Elune Stormfroze était dans le coin et me conseilla finement pour battre ce double level 20 avec mon petit level de l'époque. Un retour de flamme et une transfusion sanguine plus tard, je passais directement level 19. Les malédictions étaient devenus plus qu'un art et je finis très rapidement de parcourir l'ensemble de la Tyrie et de tuer la Liche.

J'appris ensuite le farm en 55Hp, qui me permit de réunir beaucoup d'argent en tuant de nombreux hydres.
Puis l'apprentissage débuta dans les zones élites, en fissure j'appris la magie du sang qui me permit de beaucoup aider les membres des groupes que je formais en me saignant plus que légèrement les veines. Et en Underworld j'appris à tuer à l'aide de mes amis Monk les plus fortes bêtes de la Tyrie.

Une semaine plus tard j'entrepris le voyage le plus dur de ma vie, qui me conduisit à Cantha. Là les monstres étaient assez aisés à tuer et j'explorais l'ensemble en un temps éclair. Seul problème, arrivé aux fosses du léviathan où je n'arrivais à gérer mes nombreuses tortues, qui se faisaient assassiner par les affligés et les Kurzicks. Mais heuresement la Confédération des Marchands est une grande maison et Tessa Baerne, ma maîtresse nécromante de l'époque m'éduqua et me fit apprendre des compétences somptueuses qui nous permir à 2 de rusher une des plus dures zones de cantha. Je l'observais pendant cette campagne faire revenir a la vie nos adversaires morts, j'étais à la fois impressionée et apeurée. Je jurais ce soir là, de ne jamais me saigner les veines comme elle l'avait fait pour soigner ces bêtes monstrueuses. Le "Sang du Maître" qu'elle disait...

Je tuais shiro très aisément grâce à mon parasite sournois et ma complainte funeste qui le clouèrent à vie en moins d'une minute.

Depuis ce jour, je farm n'importe quelle zone du jeu, j'aide ma guilde dans les plus durs zones élites du jeu, tel qu'en abime où Tessa m'appris à utiliser pouvoir du sang sans en succomber, ou en urgoz ou notre maître à tous, Kat m'appris à me déplacer correctement pour éviter de mourir, tout en étant à seulement 1Hp!

Je découvris aussi rapidement les farm de boss, des bêtes monstrueuses level 30 en HM, aucun ne resista, Byzzr, Sskai, Chrqq, etc sont tous morts dans d'atroces souffrances.

Je me mis en tête de faire une folie en m'achetant l'armure de mes rêves, l'armure la plus chere mais en même temps la plus belle de l'ensemble des campagnes.
Je connu un dur soir de Juin, un moine fabuleux du nom de Cardon Heal qui me montra comment farmer l'Underwolrd avec lui, depuis j'ai amené des dizaines de Rodeurs à la veuve et devint vite très riche. Cela me permit aussi d'atteindre en moins d'un mois et demi de ma vie 3 000 000 de points d'éxperiences.

Maintenant mon bijou payé, je vais aller aider ma nouvelle cousine, Envoutante Nathalya une charmante moniale qui fera bientôt ma fierté je l'assure.

Je suis de loin la plus active de mes cousines, pour montrer une belle image de moi, et faire oublier à mes amis la deuxième partie de mon nom. Un jour, ils sentiront un frisson mortel dans leurs dos, et Sombre sera de retour. Et dans cette seule seconde ils sauront...


// Vos comments ?
J'ai fait ca à l'arrache, ya surement des phrases trop longues, etc. Aider moi à corriger avnat de publier sur le site;) Je prends bien les critiques du moment qu'elles st fondées;=)
Je me suis lancé donc à vous!


Dernière édition par le Jeu 21 Juin - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystik

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 30
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Jeu 21 Juin - 16:47

Perso je trouve cela trés reussit cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers .

J'aime bien comment tu as incrusté les noms des competences dans tes phrases tels que :

Citation :
Recouvrant l'ensemble de son groupe d'un esprit malveillant, couvert d'un lien parasitaire pour empecher les suppressions de malédictions intempestives

Le mien arrivera d'ici peu ici et comme toi j'attendrais les critiques positives / négatives ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orime

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 34
Localisation : poitiers et a 50cm de l'écran :)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Jeu 21 Juin - 20:55

salut tous, voici mon RP a moi, fan de RP je me suis donc fais plaisir, j'espere que vous aurez autant de courage à le lire que j 'ai eu de passion à le rédiger.
king


La petite Orime n’a que 4 ans, elle joue avec son père Gordolin, pourtant très occupé a forger l’arme que dame Devona lui a commandé, un marteau à la fois robuste comme la pierre et équilibré car il le savait, on attendait de lui un objet unique comme à chaque fois.
Après tout le père d’Orime n’était-il pas le maître forgeron attitré du sieur Rurik ? Ses armes étaient célèbres dans toute la tyrie et même au delà, jusque dans les contrés les plus reculées et chaque œil qui pouvait discerner le sceau du maître d’arme ne pouvait qu’en frémir d’avance voire fuir de terreur. Orime aimait regarder son père travailler, elle pensait sans doute qu’il lui façonnait encore un de ses innombrables jouets en fer forgé qu’elle gardait jalousement dans la cour de son sanctuaire, car princesse Orime comme elle se plaisait qu’on l’appelle ainsi, ne vivait pas dans une simple maison, le sieur Rurik avait fait loger Gordolin dans une habitation privée non loin de celle du Prince. La mère d’Orime, Virginia n’aimait pas trop la coté privilégié et préférait sans doute le calme de son verger près du fort Ranik, mais sa charge de doyenne des prêtresse de Dwaya était une charge importante en responsabilité et aussi en respect, car obtenir un rang aussi élevé par une simple fille de chasseur était pour elle sa plus grande fierté, après sa fille bien sur.

Orime avait hérité de son père le goût des belles armes, sa préférée étant celle que son père avait accroché au dessus de la cheminée, une épée du zodiaque utilisée par sa mère durant les guerres civiles qui avaient frappé le pays et qui se termina dans un bain de sang.
De sa mère elle démontra une fascination par la magie du soin, et révéla vite un talent incroyable, peut-être les prières de la mère s’étaient-elles incarnées en sa fille et avaient fait de celle-ci une future héroïne ?

Mais lorsque les charrs passèrent le rempart, et Orime, déjà presque une adulte, mais encore à l’innocence de l’enfant, vit un de ses monstres alors qu’elle cueillait des feuilles pour un onguent de soin, son cœur ne fit qu’un tour et ses membres étaient paralysés par la terreur, elle ne retrouva ses esprits que lorsqu’un superbe et puissant guerrier, Pleine Gueule, lui sauva la vie de son bouclier et retourna sa hache en direction du cou de la monstrueuse créature, depuis ce jour, elle aime secrètement son héros, « heureusement celui-ci n’était qu’un éclaireur mais nous devons partir dame Orime », dire qu’elle n’avait jamais remarqué ce garçon encore jeune mais déjà musclé comme son fier papa- mon dieu son père-, Orime entendit sa mère crier au loin, et couru aussi vite qu’elle le pu, entra dans la maison et trouva le corps de son père accablé de flèches et ensanglanté, sa mère en pleurs a ses cotés…

Depuis ce jour funeste gravé dans se mémoire a jamais, Orime jura une haine profonde aux charrs.

Orime voulu être moniale, en effet si elle n’avait pas été subjuguée par ce guerrier qui l’avait secourue, elle aurait sans doute sauver son père.

Son rêve de petite fille était de devenir femme du prince Rurik même si Dame Althéa occupa cette place, elle avait toujours été amoureuse comme toute petite tyrienne du prince. Cette vocation conforta sa mère. Elle savait qu’Orime deviendrait une puissante moniale et peut être deviendrait elle aussi prêtresse de Dwayna, a cette pensée ses yeux se remplirent de larmes.
Car le charr n’était finalement pas seul, se furent des dizaines de milliers qui envahirent la Tyrie ce jour la, appelé « la fournaise » car rien de vivant en ce monde ne survécu, et les hommes qui résistèrent depuis ce jour n’étaient pas nombreux, Orime faisait parti de ceux la.

Après sa victoire sur les charrs, Orime se sentant l’âme d’une chef de groupe décida de fonder sa guilde, accompagnée par les fidèles et aujourd’hui puissants Aetha de Krondor, un rôdeur agile et silencieux comme la brise, mais précis et meurtrier comme les flèches qu’il décochait, et Trompeuse apparence, sa plus ancienne amie et sœur d’arme depuis la fournaise, elle créa donc cette confrérie mais de fil en aiguille, chacun d’en alla de sa route.

Dans les terres fertiles et abondantes de la Kryte, elle rencontra un personnage étrange, armé d’une lance et d’une splendide voix motivante, Huan Drahinar, un guerrier sain, un parangon comme on les appelait. Ces hommes viennent des terres éloignées et soumises à de nombreux dangers elles aussi. Il l’aida dans de nombreux périples et devirent amis. Grâce à lui et à ses amis, Orime défit La Liche, mal suprême et fit partie des sauveurs de la Tyrie.

Lorsque Orime quitta sa guilde pour en trouver une autre, le frère de Huan, un puissant moine qui l’aida a progresser dans cette voix lui proposa d’intégrer une guilde « la Confédération des marchands », d abord hésitante elle accepté finalement et trouva dans cette confrérie une ambiance alors jamais vue, des membres dignes d’intérêts, parfois richissimes comme celui que l’on nomme Mystic, un autre parangon déjà fort apprécié d’Orime, Iki, et bien d’autre comme un maître de guilde vraiment agréable et son frère qui avait de nombreux points communs avec Orime comme le goût des combats entres personnes dans des équipes surentraînées.

Mais ce que Orime apprécia par-dessus tout, c’était la fissure, depuis toujours elle aimait le bruit des fragments d’obsidienne s’entrechoquant dans son sac…

Le jour de ses vingt ans, elle fut mariée par sa mère au guerrier qui l’avait sauvé des griffes et surtout de la hache du charr, Pleine Gueule, celui-ci avait effectivement atteint un grade suffisamment élevé pour que Orime puisse l’épouser et il jura devant Balthazar que sa hache lui servirait autant à se battre contre les ennemis de la Tyrie qu’à protéger celle qu’il aimait depuis tout petit, sa belle Orime.

Aujourd’hui le visage d’ange d’Orime a laissé place à un regard empli d’une haine envers toute personne ou chose qui la défiait, elle avait passé des jours à s’entraîner, tantôt soignant, tantôt protégeant les siens. Pour gagner sa vie comme tout le monde elle avait entendu parler des nombreux moines qui partaient en solitaire dans des zones dangereuses, parfois certains ne revenaient pas mais Orime le savait, la vie était dure, la sienne encore plus.


voila, j'espere que ca vous a plu, j'aime écrire, sur mes persos encore plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kat
Admin
avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Ven 22 Juin - 0:39

Petits repères historiques: Il y a 2 ans, création de la guilde AIDE par Dragon ritualiste (merci yoshi). Un an plus tard, je commence GW, le chef de guilde étant chien mort. Ensuite je vais de guildes en guildes pour me former à tous les types de jeux pendant quelques mois en tant qu'officier la plupart du temps. Durant ce "périple" je fais la rencontre d' Iki, super-officier d'une petite guilde pleine de baenre (me demandez pas pourquoi, ca doit être une secte), puis je reviens aux sources dans la guilde AIDE ou chien mort, découragé par la "non-unicité" de sa guilde me laisse les rênes et part en creer une autre, me laissant à la tête d'une guilde déclinant très très dangereusement. Je me retrouve donc chef d'alliance en plus de chef d'une guilde comprenant 80 personnes (plus ou moins concernées). Dissolution de l'alliance et petit ménage aidant, la guilde prend un nouvel essor grace à une politique dynamique (sorties de guildes, organisation de délires en tous genres, et chose très importante, mise en place de stratégies identificatoires...) et des personnalités sortent du lot, ce sera la future guilde TRAD. Après avoir "redressé la barre", la guilde devient dynamique donc, et ses effectifs se stabilisent. Puis, proposant la spécialisation de la guilde dans le "marchandage", les principaux membres vont y adhérer, la création de la Confédération des Marchands était en route. Dès lors, la guilde subit une seconde sélection ne gardant que les plus concernés, ce qui va en partie (mais pas seulement) lui permettre d'obtenir une identité propre (identité à laquelle quasiment toutes les guildes aspirent sans jamais pouvoir l'obtenir). La confédération étant créée, on met en place les grands systèmes de régulation ainsi que l'axe général d'orientation (enfin ca c'est le boulot du GM, j'arrete de vous embeter). Donc notre guilde, dès sa création a été une guilde "forte" quand aux relations entre les membres, possédant aussi un niveau élevé quand à la maitrise du jeu, principalement en PVE (le PVP est un autre monde ou il ne suffit plus de maîtriser son propre personnage). Voila, de manière résumée, la génèse de notre guilde. A vous d'étoffer, de dire quand vous êtes arrivés, les circonstances, les personnes que vous connaissiez et qui sont parties,... Il n'est pas important de se souvenir de ces personnes, mais il est désormais important de consigner les entrées et sorties de guildes, d'avoir une cohérence quand aux allers et venues de la guilde, en étant confiant sur le fait que les entrées seront supérieures aux sorties (la base de notre guilde est très solide). (ps, je finirais le papier plus tard) Wink


Dernière édition par le Dim 24 Juin - 5:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strape

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 29
Localisation : rouen
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Ven 22 Juin - 15:57

bon ba je crois que c'est a moi de vous conter mon histoire alors c'est partie

c'est histoire commence par la naissance d'une personne attiré par la mort : Madame la nécromant Dark dente.elle commenca par érrer dans l'edden fesant toutes les quète qui lui était disponible jusqu'au momment ou elle fut prie par l'ennui et l'envie d'ambition elle choisi alors une seconde proffession qui fut rodeuse, pourquoi me direz-vous ?Et bien afin de pouvoir élever un famillier afin de le faire mourir et exploiter son cadavre Twisted Evil puis le momment de la fournaise arriva, les charr détruisi le veil asclon et de nouveaux horizon se montraire a dark dente. elle parcouru les diverse donjons, contrées, avant postes, aida les diverse personne qui lui demandait aide en échange de plus de pouvoir. son aventure continua jusqu'au province de l'arche et de la jungle où elle eu besoin de quelque temps pour réfléchir a ses buts et ses convictions personnelles. C'est alors qu'une nouvelle heroïne fit son apparition : Y O U R I C H I



a force de combat et de quète elle arriva vite lvl20 et décida ensuite de s'approcher des dieux et inspiré a recevoir une partie de leur pouvoir... c'est ainsi que début la capture des 5 avatars



grenth, puis baltazar, ensuite lyssa, puis mélandru et au finale dwayna
avec l'aide des dieux la fin d'abbadon aproché

entre temps une autre épreuve se déroula : l'assencion réussi en un jour et se conclu par ce duel sans merci et a vitesse éclaire grace a l'aide des 5 dieux :



la mort de varesh arriva décapité par la lame de ma faux Twisted Evil
la mort d'abbadon s'en suivit
la liche riant bien ne fit guère plus longtemps ^^

une époque de farm commenca et l'aventure de dark dente repartie direction elona , son assenscion s'en suivit et ses début en uw arriva. c'est la que l'aventure chez la confédération commenca grace a un uw en duo avec elune et mon première ecto dropé ^^ plutard dans la soiré le melon sanguinolant (Y O U R I C H I )suivit cette confédération fort simpatique dans ma première fournaise que nous avions bien dépeuplé ce soir la. le lendemain je les avait rejoind et après plusieur aventure ensemble me voici aujourdui officier ^^

mes aventure ne s'arrète pas pour autant avec l'arrivé de sword of cure aprenti moine et Soul of ryuuzaki l'oeil vif pret a décocher une flèche dès l'aparision du moindre danger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kat
Admin
avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Ven 22 Juin - 18:17

De très jolis textes Wink Bon je m'y colle aussi avec un petit texte d'intro qui je l'espère vous plaira :


Elle est ronde cette place. Ronde comme l'oeil cadavérique de sa mère tourné vers elle et lui disant silencieusement "sois forte, ma fille". Sans cesse cette image la hantait, même après avoir voyagé dans tous les endroits ou le Grand Mal sévissait. Ses pas l'avaient menés jusque dans ce lieu qu'on nommait le bazar de kodash. Shiunshin Yoruichi était près de cette fontaine aux couleurs chatoyantes, le regard dans le vague, tourné vers un lointain passé désormais inaccessible. Elle est ronde cette place... Son tout dernier trophée dans la main, une fiole contenant le sang du dieu dont on ne dit le nom, elle errait désormais sans but. Ce défi non plus ne lui avait pas apporté la paix. Elle s'était dit que la vie d'un dieu maléfique aurait pu enfin étancher sa soif de vengeance, comme la liche avant elle, puis l'ame damnée de Shiro peu après. Mais ce n'était qu'une douce illusion, un faux espoir, elle qui avait vu tous ses proches mourrir sous ses yeux à l'âge de quatre ans, elle la seule rescapée du massacre. Elle les avait vu en train d'agoniser au sol, lentement, si facilement alors que pour sa part le vent découpait tout être maléfique s'approchant à trois pas d'elle, la terre la recouvrait d'obsidienne, le feu allait se réfugier dans les entrailles de l'ennemi et l'eau érigeait un barrage de glace d'une transparence parfaite autour de sa position. Et elle, elle observait, muette, au travers de ce reflet bleuté. Encore et encore... Ces visions ne cesseraient donc jamais? Les éléments avaient toujours été ses seuls amis, les autres enfants avaient peur d'elle, elle pour qui commander aux éléments semblait normal, au même titre que marcher. Ses parents n'étaient pas ses vrais parents, ca elle l'avait toujours su. Mais ils l'avaient considéré comme leur propre fille, malgré sa "différence". Jusqu'à ce jour...
Ce jour sinistre ou était né en son coeur une soif de vengeance alimentée par la culpabilité de n'avoir rien pu faire. Tandis que sa mère rendait son dernier souffle, elle avait perdu la raison. Les éléments s'étaient déchainés: la terre avait tremblé, le sol s'était ouvert,des nuages noirs et grondants étaient apparus, la neige s'est mis à tomber en cette belle journée d'été jusqu'à devenir un blizzard mordant puis, dans sa folie, un éclair de lucidité lui avait fait se rendre compte qu'elle appelait quelquechose à la hauteur de sa démence, et cette chose avait répondu à son appel. La dernière note de sa fureur était venue du ciel. C'est au moment ou les nuages se déchirèrent qu'elle prit la mesure de sa soif de mort. Un astéroïde flamboyant traversait les cieux et faisait route sur ce qui avait été son village. C'est alors qu'elle perdit connaissance. Quand elle revint à elle, la première chose qui la marquat fut le silence, un silence pesant, lourd de sens. Lorsqu'elle se décida enfin à ouvrir les yeux, il n'y avait plus rien du lieu qu'elle avait connu, mais pas seulement. Le fait qu'elle se soit abandonné à sa folie n'avait laissé dans un périmètre de plusieurs kilomètres qu'un cratère béant. Dès ce jour elle se jura de toujours se maîtriser, au point que les gens l'ayant cotoyé la désignent sous le colibet de "coeur-de-glace" quand ils sont sûrs qu'elle ne peut entendre. Mais elle sait cela, le murmure du vent lui rapporte tout...

Le seul moment ou ses visions du passé la laissent tranquille, c'est quand elle combat un ennemi qui peut espérer lui tenir tête. Et alors, un bref instant, elle se sent enfin libre, absoute de ses remords, de cette culpabilité de n'avoir rien pu faire, rien osé tenter, d'avoir été la seule à en avoir réchappé.

Mais le vent lui colportait qu'une nouvelle menace pointait sur le continent de Tyrie, la haut dans les montagnes ou la neige est éternelle, et la terre lui soufflait que dans ses entrailles, profondément, très profondément, un mal émergeait, les ondes qui se propageaient à la surface de l'eau lui donnaient la direction à suivre et le feu qui coulait dans ses veines lui faisait bouillir les sangs. Oui, bientôt elle irait là bas assouvir sa soif de vengeance, oublier pour un temps... Et elle emmènerait avec elle la caravane composée de personnes se faisant appeller sous le paisible nom de "marchands" mais qui n'en étaient pas pour le moins des aventuriers redoutables en quête de trésors, cette caravane qui regroupait ces gens ayant chacun leur histoire, leur passé et qui se frottaient à des puissances toujours plus noires et puissantes sans jamais trouver leurs limites... Tout se jouera "là-bas", sous l'Oeil du Nord...


Dernière édition par le Sam 23 Juin - 4:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lune
Admin
avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Lune forever   Sam 23 Juin - 0:42

-Yes les gars ça y est Guild Wars est sorti !
-Guilde Wahrseuh késako ?
-Bah c'est le nouveau MMORPG créé par Arenanet qui permet de jouer dans un univers où l’on incarne un humain en ligne sans payer chaque mois !
-Euh Stéphane ?
-Ouai quoi ?
-Tg et go 4v4 sur war3 avec nous !
-Ouai, ouai, c'est ça bon moi j’go sur GW !
Member left


Quatre mois plus tard

-Bon les gens je viens d'installer Guild Wars on va voir s'que ça donne !
-Quoi, toi aussi tu vas là-dessus ?
-Bah ça à l'air sympa les graphismes, le jeu, le ...
Member kicked

Bon j'ai plus qu'à lancer le jeu !

Une moniale.
Elune Stormfroze.
La puissance à l’état pure, la finesse et l’altruisme dans un seul personnage.
Tenir la vie des autres entre ses mains, sauver, tuer, tous les pouvoirs réunis pour maîtriser le jeu.
Elune alias Lune s’est vu déposée en Tyrie telle la messie attendue après le départ des Dieux de la Tyrie.
Damnée de Grenth ou Enfant de Dwayna, chacun y voit l’engeance d’un Dieu.
Dès lors, distribuant ses baisers ou ses caresses, Lune ne perdit pas de temps à se mouvoir à travers les missions de Tyrie. Bien que ne maîtrisant pas encore bien ses arts de guérison, elle ne s’en faisait pas moins désirée dans chacune des zones où elle se rendait. Sa puissance augmentant, ses capacités et ses connaissances également.
Lune se trouvera invitée dans une guilde, les Snif, guilde tout azimut, tournée autant dans l’exploration et la résolution de quêtes importantes que dans des missions contre d’autres humains pour l’accès à la gloire éternelle et tutoyer les Dieux, une fois encore …
Mais les véhilités entre membres, concernant le poste de guérisseuse principale lors des sortie de guildes contre les coréen(ne)s ou les mobs, poussèrent Lune à démissionner de son poste d’officier et à s’exiler de sa guilde pour désamorcer la crise.
Le combat s’en suivit par une longue période d’errance dans les 2 continents de Tyrie, seule, persévérant dans son objectif de rejoindre les Dieux dans tout types de randoms.
Son esprit s’égarant dans les forêts les plus sombres de Cantha, Lune décida de revenir dans ses Terres originelles de Tyrie.
Le périple fût long et non sans embuches, mais l’expérience n’en fût pas moins enrichissante.
Cependant, plus le parcours vers l’Ascalon se réduisait, plus l’incertitude sur son identité grandissait en elle.
La folie l’emportant, Lune se rendit dans les Cimefroides, repère des nains de la Tyrie, afin de crier sa haine auprès des Dieux. Et là sentant un appel mystérieux d’une force supérieure, elle se rendit au nord de la danse du serpent rejoindre son désormais nouveau maître.
Alors qu’elle s’approchait de la stèle elle put lire ceci.

A tous les marcheurs solitaires de Tyrie
Qui auront eu l’âme forte de venir ici
Au prix d’un dernier combat et du sacrifice
Du gardien souterrain qui protège l’abysse
Dans mon sanctuaire pénétrer et purifier
Tes devises seront mon nouvel héritier


Surgit alors de la neige un ver des profondeurs, si grande et si puissante que Lune en fit un pas de recul. Cependant, ce n’était qu’un test de plus et elle le savait pertinemment. Après des heures de lutte acharnée, elle en finit avec le gardien et s’agenouillant devant l’autel de son nouveau Dieu, un de ses serviteurs apparut, enveloppant Lune et l’emportant dans une zone inconnue de tous au-delà des maps de Tyrie ou Cantha.
S’en suivit une longue période de combat qui ne sera pas rapportée dans cette partie de l’histoire de Lune. Tout ce que l’on en sait c’est que ses lien avec les forces obscurs se sont renforcés et qu’aujourd’hui encore, sa puissance s’en ai vu accrue.
Ce que l’on sait depuis son retour en Tyrie, c’est qu’elle est depuis devenue une force mystique de guérison qui lui permette de vivre en autonomie lors des combats pour retourner les situations et repousser les ennemis hors des territoires et en les pourchassant dans les forêts de Cantha.
Son aventure la mena même dans la chaleur de la Fournaise des Cimefroides où elle se laissa enrôler par un certain I Till I, un guerrier avec beaucoup de prétention, dans une guilde qui avait besoin semble I Till I ( en gros con dans le texte ) d’elle.
Puis, devant l’immobilisme de certains membres, Lune se vit enrôler dans une autre guilde plus prestigieuse : La Confédération des Marchands. Les membres d’AIDE les plus connues suivirent.
C’est alors qu’apparue Sombre Nathalya. Une maîtresse des arts de son Maître qui ne tarda pas à renforcer les rangs de la prestigieuse guilde.
Le temps passant, l’âme du guerrier s’est vue pervertie par la soif d’u-I Till I-ité et pour se faire à dû abandonner les siens pour trouver une guilde où la générosité pourrait être abusé en échange du flood massif de cochonnerie sur les canaux de discussions des grandes villes.
Aujourd’hui, Lune attends encore son heure, espérant secrètement de pouvoir rejoindre ses origines, au-delà du Panthéon, dans le monde des Dieux de Tyrie…

Prélude

Un Œil se profile au Nord et répand son regard sur la Terre de Tyrie. Un nouveau combat qui annonce une guerre sans répit pour tous les héros de ce monde. Le test ultime pour Lune afin de percer le secret des montagnes des Cimefroides est sur le point de commencer. Mais elle ne sera pas seule dans ce périple où sa guilde sera avec lui pour vaincre une fois de plus les forces du mal, car c’est bien connu, … Le mal est partout …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strape

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 29
Localisation : rouen
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Sam 23 Juin - 4:28

Citation :
car c’est bien connu, … Le mal est partout …
double zéro représente XD je l'ai télement regardé que le cd ne passe pu sur mes lecteur DVD Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoshi

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 24 Juin - 2:18

Il y a 17ans et 2 mois tout juste, une jeune fille du nom de Yoshiko Iga naquit dans la contrée d'Ascalon.

Un jour elle partit se balader dans la campagne quel aimait tant (ou elle vivait depuis maintenant 12 ans). Alors qu'elle se baladait tranquillement en ecoutant le chant des cigalles, a sauter au dessus des petits cours d'eau, elle entendit la corne de la cité retentir. Elle su immediatement que quelque chose se tramait et couru tout droit en direction de la cité. En arrivant elle allat droit ou tous les paysans, veillards et enfants etaient regroupés. Elle ce hissa entre les personnes et arriva derrière la ligne des archers qui decochaient des centaines est des centaines de flêches. Elle reussit a entrapercevoir des corps inanimés et des gens combattre les tant redoutés Charrs. A la fin de l'assaut, après avoir repoussé les Charrs, les portes du rempart Nord furent ouvertes pour rammener les bléssés et les morts. Elles savait que ses parents etaient parmis eux, mais où ? Elle chercha partout et retrouvit sa mère, devisagée, agonisante, elle cherchait à lui dire cas quelques mots qu'elle reussit a balbutier "F... ffais te..te...tous ce qui... é...est en ton pe... pouvoir pour sauver cé...cette terre. La v...vengeance n'apo..portera rien".Ces quelques mots résonèrent dans sa tete. Sachant que son père était mort et sa mère allait l'être dans quelques seconde. Elle ne voulait plus jamais voir ce genre de chose. Elle se ressaisit lacha la main de sa mère qui venait de s'éteindre, se leva, regarda l'horizon et pris la plus grosse responsabilité de sa vie, sachant quel ne pourrait plus jamais revenir sur ses pas. Dans l'instant elle disparu tel un fantôme.

Elle ce rendit aux pieds du trône du roi Adelbern plaider sa cause. Elle voulait devenir Moine!! Il accepta après qu'elle lui ai dis que ses parents était mort pour sauver la patrie. Il l'envoya voir maitre Tidus qui lui indiqua les personnes a rencontrer dont la première fut le Grand Mhenlo.

Mais avant ça elle contacta la seule et unique Shiunshin Yoruichi qui avait ressament fait ses exploits, mais qui etait connu au travers des trois continent ainsi que sa guilde avec des membres formidables ( des plus puissants au plus stupides qui plus tard on quitté la guilde fortement aidé par la grande ikimi baenre).

Elle partit a la rencontre de frere Mhenlo après avoir eu la satisfaction d'être rentrée dans cette guilde reconnue par tous comme la meilleure de tous les temps! Elle se dit "comme ca je pourrais faire tous ce qui est en mon pouvoir pour sauver cette terre, La Tyrie."

Au bout de 3 ans, après avoir atteind un pouvoir immense mais pas encore assez grand pour sauver le monde, elle entendit cette corne qui avait retentit 3 ans plutot. Elle couru, prit sa baguette, son ankh et passa cette porte avec des heros menés par le prince Rurik. Elle reussit a sauver les jeunes heros. Lorsqu'il tuèrent le chef Charr, la terrible "Fournaise" avait deja commencée, ils ne purent que regarder le spectacle atroce.

Yoshi se retrouva face a elle meme en se posa cette question, La question " a quoi m'a servit cet entrainement? Je n'ai pu sauver personne".

La voila en 1072apE, elle part pour aider le pays. Puis au fil de ses aventures, arriva dans les cimes froides puis en kryte, dans le grand desert de crystal et pour finir les Iles de feu, redoutées de tous.
Après avoir aneantie la Liche a l'aide des meilleures, II Nausicaa II,Feb (fille du dieu Grenth), Sombre Nathalya et d'autres, elle arriva sur le continent de Cantha appelé a l'aide par Mhenlo lui meme, ayant entendu ses exploits à travers le monde entier elle avait rejoins ces heros comme le prince Rurik lui-même, mort pour son royaume...

Mais ce n'est pas tout: pour prouver sa puissance elle défia d'autres heros venus de differents pays à l'aide d'Orime, jeune monial comme elle et à l'aide de valeureux guerriers, assassins (comme sa niece, fille de son frere ainé qui quitta la tyrie pour s'installer a cantha). Des gens d'autres guilde voulant montrer leur puissance mais sans effets sur nos equipes, défiant toutes personnes qui s'opposeront a nous!

Son histoire continue en cet instant même....


Dernière édition par le Mer 27 Juin - 17:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoshi

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 24 Juin - 2:42

pour roro c'est bien fais mais au debut c'est ecrit a la troisieme personne et après premiere personne au debut j'ai eu du mal a suivres mais après sa passe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoshi

avatar

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 24 Juin - 2:57

Et pour kat le premier chef de guilde s'appelait Dragon Ritualiste



Et je suis rentré dans la guilde avec mon compte heuuu y a 2 moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephidel

avatar

Nombre de messages : 110
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 24 Juin - 12:10

la fonction EDIT est ton amie Wink

Tout commenca environ 3 semaines avant noël dernier... J'avais envie de MMORPG ou équivalents, et en voyant que GW étit gratuit, j'ai pensé que je pourrai m'en demander un pour Noël. Seulement n'étant pas sur de moi, j'ai voulu l'essayer avant de me lancer. Ainsi j'ai acheté le Joystick qui offrait 10 heures de faction sur 15 jours en essai. Au bout d'une heure et demie, j'ai quitté pour ne plus rallumer à cause du boulot (donc les 8h30 restantes dans le cul...). Arrivés 1 semaine avant Noël, en allant chez un pote, j'ai vu la boîte de Propheties dans ses jeux. Je lui ai demandé ce qu'il en pensait, et il m'a carrément tendu la boîte. Finalement il m'a juste donné le nom de compte et le MDP, puis j'ai téléchargé le client et j'ai essayé. Il m'a dit de virer les 2 persos de son cousin (le compte a tourné Laughing ), mais de laisser son El et son R (il y avait pas joué des masses et il avait pas l'intention d'y rejouer donc c'était limite devenu mon compte).

Ainsi est né Ephidel Phanton, un Nécro qui ne connaissait que dalle à GW. Après m'être bien fendu la gueule avec mes pouvoirs de sang et mes trois invocations qui me suivaient partout, j'ai fait la fournaise et j'ai réelement compri que j'était pas sorti de l'auberge en voyant la map (je pensais que tout se passait dans l'Eden Laughing ).

J'ai alors fait le jeu pépère en avancant doucement et en faisant tout dans les moindres détails, sans jamais dépasser les 2 à 3k et en me démerdant avec ce que j'avais. Et puis un jour j'ai mi les pieds dans les Cimesfroides. Et là, à la 2e coop, y'a un guerrier level 20 et ses héros (j'ai même posé une question au héros comme un con je savais pas que c'était pas un joueur j'en avais jamais vu XD ), qui s'appellait... Till. A la fin de la coop, on a décidé de continuer un peu et on s'est fait la suivante avec le même groupe. Il m'a alors demandé si je voulais une guilde. J'ai demandé à voir la cape, et comme elle était pas trop mal (j'ai toujours eu un trip sur les dragons geek ), j'ai dit que ca m'intéressait. Et en arrivant à la ville après la coop... Me voilà dans la guilde AIDE, et pleins de gens que je connais pas me disent "salut et bienvenue". On est alors reparti Till et moi pour la dernière coop des cimesfroides tous les deux avec un autre groupe, et on l'a fini haut la main (y'avais que Till qui jouait bien tous les autres on était des merdes indescriptibles et on faisait n'importe quoi lol! A l'époque il me parraissait encore être un bon joueur). J'ai bien frimé tout le long avec ma cape et j'avais pas encore réalisé dans quelle galère je venais de m'enroler Razz

Il décide de me laisser au promontoire, et me forme un pu sur les rudiments du jeu que je connaissais pas encore. Je passe alors tranquillou à la suite du jeu, et quand j'arrive à l'arche du lion je rencontre pour la première fois un pote qui me dépannera très souvent par la suite. Ensuite le jeu s'est déroulé doucement sans que la guilde ait une grande importance à part deux ou trois runs par ci par là, et puis tout a vraiment commencé quand je suis arrivé au désert. Là j'y arrivais plus tout seul, et j'ai été beaucoup aidé par le pote cité un peu plus haut. C'est alors que j'ai décidé de demander l'aide de la guilde... Le premier à être venu fut Huan qui m'a aidé à la coop des dunes (y'avais pas de joueurs là bas et les mercos faisaient rien), puis il m'a filé ma baguette et mon focus (que j'ai toujours d'ailleurs). J'ai alors commencé à m'intégrer vraiment dans la guilde. C'est alors qu'un soir la guilde s'est penchée sur moi... Après 5 tentatives foireuses avec Till (le faux mythe brisé ^^), les membres sérieux sont arrivés, avec Kat, Nat, Elune, et Huan en renfort. Tous sur skype, c'est rapidement parti en live, et comme on a tous dit : "Heuresement que j'étais là" lol! (j'avais rien foutu tout le long et mon ordi avait planté au début de la troisième coop ce qui faisait que j'était même pas connecté masi ca a validé quand même).

L'ascention... Toute une histoire. Rien que pour me défouler quand j'avais rien à foutre je me tapais mon double pour le fun. Puis j'ai fait mon exploit face à Drill en le tuant tout seul avec Equilibre de grenth qui lui a fait perdre plus des deux tiers de sa vie (fait 2 fois), et beaucoup de chance. Y'avais un G qui est mort direct, un R qui m'a rez après que j'ai fait equilibre une première fois et qui est mort, et 1 merco. Puis je l'ai fini tout seul comme un grand ^^

Mon arrivée à Drok fut très remarquable car Till m'a officiellement nommé Officier. Je me la suis pété deux semaines et j'en ai bien profité car ca a pas duré lol!

Car la guilde a changé de nom... et moi comme par hasard j'était pas là à ce momnt là, donc je me suis retrouvé tout seul chez AIDE. Mais bon tout s'est bien passé, et si on oublie les problèmes suite à mes monologues à la con sur le canal de la guilde (adieu poste d'officier ^^), tout était deux fois mieux.

Ensuite est venu l'achat de faction... Le bizutage du siècle tout le monde était ligué contre moi Laughing

La rencontre à l'ECE avec Elune était aussi un évènement remarquable (ca fait bizzare de se dire qu'on va être dans la même école l'année prochaine), et ca m'a peut être permi de rester dans la guilde car j'était su r la corde raide (c'est till qui s'est cassé finalement ^^)

J'ai récemment fini Proph (y'a 3 semaines), après avoir fait une pause sur mon N pourjouer mon Assa, grâce au pote cité plus haut, et Huan qui m'a aidé aux iles de feu, et je me suis pri NF.

Ainsi l'aventure continue, j'ai pleins de persos, et je me lance pour tous les monter. J'ai plus de problèmes de fric (mais je continue de faire gaffe), et ca m'arrive de dropper des trucs ce qui n'était pas imaginable avant. Je suis presque devenu un joueur confirmé... Il ne manque qu'une centaine de K et quelques niveaux pour mes autres persos Very Happy

L'histoire continue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalya
Admin
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 30
Localisation : Herblay, Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Lun 25 Juin - 14:31

Citation :
Il ne manque qu'une centaine de K et quelques niveaux pour mes autres persos

Mange de l'UW:)
Ca rapporte on ne peut plus, j'aurais bientot un moine monté si tu veux je te montrerais cela Wink

Sinon c'est sympa ce petit topic, si on met en ligne sur le site faudra lancer une grosse vague de correction orthographique car j'en vois une par ligne sur tous nos textes^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beaute



Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Ven 29 Juin - 0:28

voila lhistoire épique de beaute essentiel!!!

depuis plus d'un ans Beaute rejoin un groupe d'ami afin de les aider dans leurs quetes de pouvoir!!! seulement beaute sé ke c mal donc elle les kitte apres les avoir tous terrassé......

Dès lors beauté prend conscience de sa puissance et decide de fonder sa propre guilde!! tous ce passe bien et beaute par sa nature genereuse aide les plus demuni a devenir de grand guerrier dans le monde de guildwars!!

Cependant Beauté reves dotre chose ou elle pourrai montrer sa puissance!! c'est alors kel decide de rejoindre un groupe dami mé encore une fois, les chose tourne mal !!! la vie irl sépare cet alliance!!!

Dès lors et pour la 2eme fois beauté decide de simposer afin de reunifié un groupe en recréant une guilde!! tous ce passe bien juske la!!

Maintenant ces nobles compagnon peuvent voler de leur propre aile et beaute retourne a ces desir de grandeur pour rejoindre une guilde ki lui permettera (pe etre vu les guignol xD) d évoluer com beauté le desirai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orime

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 34
Localisation : poitiers et a 50cm de l'écran :)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Sam 30 Juin - 14:23

yop beauté, fais un petit effort stp sur l ecriture, c est a la limite de me piquer les yeux Crying or Very sad

un histoire a continuer donc... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Huan Story   Sam 30 Juin - 21:33

** Voici l'histoire formidable d'un être formidable aux pouvoirs formidables. Son nom? Huan Drahinar , parangon à ses heures , parent lointain des frères Averam , Realder et Mat.
Tiens , parlons en de ceux la! Realder, fier guerrier de son temps aujourd'hui à la retraite , sortant de temps en temps dans l'Outre Monde. Mais c'est avec lui que tout à commencer... **

Un doux après midi à Ascalon...

- Hey! Quelqu'un veut se farcir du Charr de l'autre coté du rempart?
-Heu t'es guerrier..?
-Non c'est Realder , l'ami du désert , je vends des babouches pas cher...
-C'est vrai? T'as une babouche verte pour moi?
-Heu je peux la teindre en vert si tu veux oui...
-Ouais non ... laisse tomber Realder...

Après maint dialogue du même genre , Realder trouve un compagnon avec qui il videra l'autre coté du rempart , ce qui fera naître la douce illusion que les Guerriers , c 'est trop bien.

Plus tard à Fort Ranik


-Vend Graines Surnaturelles ! 10 pièces d'or la graine!

C'était la vie paisible de Realder Averam à Ascalon. Tout bascula , vous le devinez , quand les Charrs envahirent la Tyrie... A partir de la , Realder Averam ne tuait plus pour gagner ça vie... Il tuait pour ne pas la perdre. Charrs , Brigands , révolutionnaires nains , illuminés krytiens , insectes survoltés , cadavres refusant de mourir...toutes sortes d'ennemis s'offraient à lui. Mais Realder vieillissait et se lassait des combats. La mort de Rurik , son prince , l'avait aigri. Il quitta peu à peu le devant de la scène...

** L'histoire de Realder fut courte et peu mouvementé. Il était le guerrier moyen , celui qui n'a rien fait de spécial , pas de bourdes , pas d'exploit. Mais dans l'ombre son jeune frère partait lui aussi pour l'aventure... Mat Averam n'avait pas la carrure de son aîné , mais avait d'autres atouts. Il était bon archer et s'améliorait de jour en jour. Voici son histoire...

Mat Averam avait vu son frère partir très tôt , enrôlé pour sa force dans le but de combattre les Charrs. Lui n'avait pas cette force et fut alors laissé de coté. Néanmoins Mat aimait la chasse et sa maîtrise de l'arc allait grandissante , à tel point qu'un certain Aidan le remarqua. Mat allait sans le savoir recevoir une véritable formation d'archer de combat. Il apprit les rudiments du poison et des pièges ainsi que du dressage. Bientôt Aidan n'avait plus rien à lui apprendre. Mat partit alors à l'aventure dans le but de progresser.

Il s'était toujours senti inférieur à son grand frère. Celui ci lui avait ouvert les portes de sa guilde , OGRE , qui s'était ensuite joint à la guilde AIDE.

C'est son frère qui lui avait fourni son armure et ses armes. Realder par ci , Realder par là ... "Regardez , c'est Realder qui se dirige ver la fissure du malheur!" ... " Mais dites moi , ce n'est pas Realder qui se dirige vers l'Outre Monde? " ... Realder était allé partout en Tyrie... Mat avait besoin de sortir de l'ombre de son frère... Il prit alors un bateau pour Cantha pour explorer ces zones que son frère n'avait pas visité : l'abime et le labyrinthe d'Urgoz.

Entre temps les choses changeaient dans la guilde. Il avait quitté les AIDE pour rejoindre la Confédérations des Marchands.

C'est d'ailleurs avec ses derniers qu'il put avancer sur le territoire canthien et grâce à certains des marchands qu'il put progresser. C'est alors qu'il arrivait devant les portes du Labyrinthe avec quelques uns des marchands : Sombre Nathalya qu'il avait déjà rencontré en Tyrie , Katsuki Sama qui l'avait conseillé , Ikimi Baenre qu'il ne connaissait que très peu alors et Elune Stormfroze la moniale à l'humour douteux qui , ne sachant apparemment qui étaient ses parents , tournait en dérision les parents souvent défunts des autres membres de la guilde. Mat fit du Labyrinthe son second chez lui. Malheureusement , il n'était pas encore arrivé au bout du grand Urgoz. Mais ce n'était qu'une question de temps... Aujourd'hui encore , Mat Averam parcours les terres tyriennes , canthiennes et eloniennes en compagnie de sa Veuve Noire en quête de pouvoir. C'est d'ailleurs à Elona qu'il fera la connaissance d'un parent à lui , bien particulier... **

Kamadan , joyau d'Istan

Mat : Cherche guide connaissant très bien ces terres!
Huan : Mat? Mat Averam?
Mat : Heu oui...
Huan : C'est moi , Huan!
Mat : Huan?...
Huan : Ton cousin au 50ème degré! Le fils de la sœur inavouée de la cousine du mari de la mère du berger qui a eu une liaison avec le fils adoptif du .....

La filiation continuant ainsi pendant quelques heures , personne ne verra d'inconvénient à ce que l'on saute ce passage plus qu'ennuyeux

** C'est ainsi qu'entra en scène dans la Confédération des Marchands Huan Drahinar le Parangon à temps plein.
Ce dernier s'investit dès son arrivée dans la guilde , tentant d'aider ici et la les membres de la Confédération en difficulté. Malgré son apparence fluette et son esprit en apparence peu vif , Huan avait atteint un grade important parmis les siens. Il était Légendaire Maréchal des Lanciers et ne se gênait pas pour le rappeler. Il avait eu un coup de cœur pour la Tyrie et aquis d'ailleurs le titre de Protecteur de Tyrie.
Huan était en réalité en quête de reconnaissance , de réforme. L'ancien système n'intégrait pas les parangons dans les divers zones et ils ne faisaient donc pas partie des classes élitistes. Mais ils voulaient remédier à cela : chantant et criant ils s'investissait autant qu'il le pouvait dans le groupe qui ne se rendait pas compte ,la plupart du temps, du travail conséquent du Parangon.
C'est alors qu'il rencontra Aikyoo Baenre , une parangonne fort mignonne qui partageait ce sentiment de délaissitude (Royal comme expression non?) . A eux deux ils étaient sur le points de révolutionner les choses. Déjà l'accès à Droknar s'offrait à eux sans difficulté et l'Outre Monde n'était qu'une cours de jeu dont la Fissure du Malheur était le bac à sable...

Leur ambition était toute autre... Le domaine de l'Angoisse , soumit à l'arbitraire du soi disant terrifiant Malyx...et aux groupes pré construits des vieilles classes... Il était temps que les choses changent... Les Parangons sortaient les ailes , il fallait maintenant qu'ils prennent leur envole.
Beaucoup au sein de la Confédération ne les prenaient pas au sérieux. A cela , Huan ne disait qu'une chose... **

" Rira bien qui rira le dernier! Moi je part en gon !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
strape

avatar

Nombre de messages : 136
Age : 29
Localisation : rouen
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Sam 30 Juin - 23:59

oué huan tt a fait d'accord avec toi paragon & derviche power!!!!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathalya
Admin
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 30
Localisation : Herblay, Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 1 Juil - 2:13

En tout cas très bon texte de qualité: o

Merci à toi, si on arrivait tous a faire ca ca serait top^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
orime

avatar

Nombre de messages : 52
Age : 34
Localisation : poitiers et a 50cm de l'écran :)
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 1 Juil - 11:53

joli huan, tu a cependant oublié la rencontre malencontreuse en pleine kryte avec un guerrier moine "pleine gueule" qui je me souvient bien, n avait jamais joué avec un parangon ("mais il a des ailes ton bestiau"), sue la coop des cristaux si je me souvient bien, c'était le début d'une belle histoire, grace a toi et ton frere, la fissure me fut permise notament grace à l'obtention de mon élévation ("mais putain huan, comment on bat son double bordel, je joue pourtant prière de guérison, lui aussi Embarassed , "ben tu met frénésie et tu le bourrine quand il me met Idea , déclic, 3 secondes pour le battre, l instant d après je taquinait les fragments d 'obsi^^


quelques mois plus tard après une causette avec sylvie, "quoi mais ta pas de guilde cheers , vas y je t invite tu va voir elle est trop bien !

effectivement elle est sympa elephant <== j ai mis un joli éléphant ta vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huan
Admin
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Dim 1 Juil - 13:37

J'ai pas oublié Pleine Gueule :p. C'est juste que ça fera parti d'un récit à part , comme rencontre ayant marqué Realder ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aredhel

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Localisation : Aurillac (coin pommé dans le Cantal)
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   Lun 2 Juil - 0:06

Bon j'ai voulu faire original et j'ai pas réécrit le journal de Bridget Jones mais celui d'Aredhel Storm Wink

Le 28/10/2006 :

Aujourd’hui, jour comme un autre au palais des princes vabbians ! Toujours autant de gâteaux, de friandises et de spectacle, à croire que ceux-là savent vraiment rien faire de leur vie !! Enfin je dis ça mais c’est vrai je le répète tous les jours ! Et toutes ces poufs avec leurs robes, c’est tout ce dont elle savent parler !! « Et ! Regardes ! C’est top fashion !! pia pia pia… ». Heureusement que j’arrive à m’échapper de cet enfer ! En ce moment, sous ma capuche de derviche je suis un groupe de gars qui s’apellent les « ANGE ». Au moins avec ma capuche , ils ne peuvent pas voir que je suis une fille. Ils n’ont pas l’air très bavards et très sympas mais pendant ce temps là au moins je suis loin du palais… J’ai compté : 10 termites à lame que j’ai tué, c’est pas énorme mais j’ai pas une très bonne faux en même temps ! Je l’ai acheté au premier marchand que j’ai vu ! « Une faux du soleil extra pour les débutants » qu’il disait ! Demain j’essaierais de m’attaquer aux Ibogas juste pour voir…

Le 3/11/2006 :

Seulement 5 jours et rien d’extraordinaire qui ce soit passé ! Juste un truc, le combat me plait de plus en plus !! C’est difficile mais je me dis qu’un jour j’aurais une belle armure comme portent les gars de mon groupe ! Il doit falloir beaucoup d’argent pour ça mais le truc c’est que je suis obligée de me débrouiller toute seule ! C’est horrible, comment je vais faire ? Tout ce que j’ai su faire jusqu’à maintenant c’était de demander de l’argent à mes parents mais s’ils savent que je m’en sert pour me battre, ils me renieraient !! Jamais ils n’accepteraient, ils me traiteraient de garçon manqué, de fille indigne !! Enfin, il faudrait que je trouve des trucs à vendre, je vais demander aux gens de ma « guilde » comme ils se disent être, qu’est qu’ils font pour gagner leur vie .

Le 17/11/2006 :

Voilà, j’ai osé leur demandé comment ils faisaient !! Mais quelle horreur je n’y arriverais jamais !! ILS PILLENT LES CADAVRES !!! Comment ils font ? Rien qu d’y penser ça me donne envie de vomir !! Apparemment, certains ont de l’argent, d’autres des armures qu’ils recyclent, d’autres des armes !! Il faut que je m’y fasse ! Je n’ai pas le choix ! C’est décidé j’arrête pour un temps le journal ! C’est vrai !! Un journal intime c’est fait pour les filles ! Pfff mais quelle idée !!

Le 03/01/2007 :

Bon !! Nouvelle année !! Ben… je me remets à écrire !! Après tout, personne n’est censé me lire donc je peux écrire tout ce que je veux et comme j’ai personne à qui parler de mes aventure et bien… il ne me reste plus que toi !! Mon vieux journal !! J’ai quitté le groupe « ANGE » pour m’installer dans celui qui s’appelle « AIDE ». J’ai fait la rencontre d’un parangon Huan Drahinar qui m’a bien aidé et il ma proposé de les suivre !! Il m’a appris à dépouiller les cadavres, m’a prêté un peu d’argent et m’a proposé de me faire progresser !! Demain, je rencontre les autres membres, apparemment ils ont l’air de très bien se connaître et l’ambiance y semble très sympa mais un peu… macho. Mais bon, ils ne sont pas censés savoir que je suis une fille et c’est toujours mieux que de retourner auprès des poufs vabiannes !!

Le 05/02/2007 :

OUHH ! Avec tout ce que je fais, je ne trouve même plus le temps d’écrire ! J’ai découvert plein de choses :un autre continent La Tyrie !! Je n’en ai fait qu’un petit morceau mais celui-ci a l’air immense ! L’Underworld et la Fissure du Malheur où on y trouve plein de choses merveilleuses et chères !! Je n’ai pas bien fait connaissance des membres de AIDE finalement comme je suis partie un peu seule de mon côté et en même temps je n’ai pas vraiment envie que l’on découvre mon secret..


Le 24/04/2007 :

Je suis revenue de mes escapades et me revoilà ! Je me suis dis, pourquoi pas retrouver le groupe AIDE et voilà que je découvre un groupe démantelé, même Huan n’était plus là. En discutant avec d’autres membres je découvre qu’une autre guilde s’est crée : « La Confédération Des Marchands ». Je décide de rester avec l’autre groupe quand même ne sachant comment intégrer « TRAD ». Et là !! Coup du destin !! Alors que je me promenait seule autour du campement et grave erreur sans ma capuche, un homme étrange s’approche de moi et me dis « Aredhel, je te nomme Chef du groupe AIDE !! » . Si je retranscrit le dialogue qui va devenir assez comique cela donne :
Moi :
«- Moi !! Chef de guilde !! Oh non ça jamais !! Je viens seulement de revenir !! Et je ne sais pas comment gérer un groupe !! Enfin c’est insensé !!
- Si Si !! Ce n’est pas grave !! Je t’ai nommé tu ne peux plus refuser !!.. Non mais attend… Tu ne serais pas… UNE FILLE !!
- Arghh ma capuche !! Euh oui j’avoue je suis une fille (rien de plus horrible que d’être pris pour un gars qui ressemble à une fille). Alors tu vois !! Moi une fille qu’est ce que tu veux que je fasses à la tête d’un groupe !
- Hey les gars !! Venez voir !! Ya une fille dans notre groupe !! Pourquoi tu nous l’a caché ?
- Euh ben parce que…
- Trooop bien !!! Tu viens avec nous !! »
Enfin bref, mon secret dévoilé me voilà entrée comme par magie dans TRAD ! J’espère qu’ils sont pas trop machos !!

Le 24/06/2007 :

Ouhlaaa !! Je n’ai pas écrit depuis mon entrée dans TRAD !! Finalement, tout s’est bien passé, j’ai bien été intégrée. J’ai retrouvé Huan et fait la connaissance de Shiunshin Yoruichi, Ikimi Baenre, Sombre Nathalya, Elune Stormfroze et bien d’autres !! Voilà, aujourd’hui je suis officier (enfin officière). J’ai une nouvelle armure, beaucoup plus féminine je dois dire et au final ! Je n’ai plus remis la capuche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Annales de la Guilde.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Annales de la Guilde.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Video guilde SoN
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Moon City ? Une petite guilde, de grands projets
» Je voudrais rejoindre votre guilde.
» Recherche guilde pandawa [Rykke Errel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ TRAD ] :: La Guilde :: Votre personnage-
Sauter vers: